6 - La rue de Paris, le vieux bourg

Le vieux Romainville, à l'aspect campagnard, est le noyau autour duquel s’est développée la ville d'aujourd'hui.

BOUGE DANS TA VILLE
Boucle du centre
Repère n°6

 

 

Le vieux Romainville, à l'aspect campagnard, est le noyau autour duquel s’est développée la ville d'aujourd'hui. Les voies ont traversé des siècles. Leur tracé initial, ainsi que la structure d'un bâti bien conservé et à échelle humaine, n'ont pas changé depuis 150 ans. Un chemin d'origine qui « suit le pas des ânes ».

D'anciennes fermes du 18e siècle, ou maisons de cultivateurs, pittoresques avec leurs entrées charretières ou cochères subsistent dans le centre-ville (rue de Paris, rue Joseph-Bara, rue Gabriel-Husson, rue Saint-Germain) et contribuent à l'aspect campagnard du cœur de village.

Le caractère villageois est marqué par les rues étroites, sinueuses et par les trottoirs réduits. Le centre ancien possède des constructions de même matériaux (brique et roche de meulière), de même volume et de même hauteur. Les toitures forment une ligne d'horizon continue. Cette homogénéité lui donne une partie de son cachet.

Entre 1900 et 1940, on dénombre de nombreuses boutiques et lieux de consommation qui sont fréquentés par les Romainvillois et les visiteurs. On retient l'extrême animation d'un centre où se trouvent boutiques et débits de boissons. L'afflux de parisiens, les fins de semaines avec la déserte du tramway, permet ce développement ainsi que celui des bistrots et guinguettes.