Bouches à incendie forcées: les geysers sources de danger

Les fortes chaleurs ne justifient aucunement l'usage forcé des bouches à incendie. Toute tentative ou ouverture peut entraîner une garde à vue, des poursuite judiciaires ou une amende conséquente.

Lorsque la chaleur étouffante se fait ressentir, comme c'est le cas en ce moment, la fraîcheur aquatique des piscines, du canal, des plans d’eau est bienvenue. Mais s’amuser à forcer les bouches à incendie et libérer des geysers d’eau s’avère être une très mauvaise idée, dangereuse, qui peut entraîner une amende et des poursuites. La police municipale a déjà placé en garde à vue des personnes qui tentaient d'ouvrir une bouche à incendie.

Un thermomètre à 30°C ou plus et un vent quasi inexistant donnent forcément envie de se rafraîchir. De là à forcer l’ouverture des bouches à incendie réservées aux pompiers, il est un pas que trop de Romainvillois ont franchi lors du week-end de l’Ascension. « Nous avons reçu des appels comme quoi certains ont créé des geysers avec les bouches à incendie dans les quartiers Cachin, Gagarine et aussi aux Bas-Pays », s’indigne la police municipale.
Le Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif) avait estimé à 250 000 m3 d’eau le gaspillage sur son réseau survenu lors de la canicule de l’été 2015. En faisant sauter les bouches à incendie, l’équivalent d’une consommation annuelle de 10 000 personnes a été inutilement gâchée. Sans parler des risques de contact avec des installations électriques, de dégradation de la chaussée, mais aussi de coupure d’eau dans les immeubles.

Risque accru de feu lié au manque d’eau

Le point le plus dangereux se trouve dans la nuisance lors de l’intervention des sapeurs-pompiers. « Il faut savoir que s’il y a le feu dans un appartement, le temps qu’un camion-citerne arrive pour suppléer le manque de pression ou l’absence d’eau d’une bouche ouverte, l’incendie peut avoir des répercussions dramatiques car les pompiers ne peuvent répondre à l’urgence de propagation du feu », précise les services de la police municipale. On ne compte plus également les inondations des équipements électriques et des caténaires subies dans les différents quartiers de Romainville. Les personnes forçant les bouches d’urgence n’ont pas conscience du risque d'électrocutions et des accidents que cette pratique stupide peut engendrer sur la voie publique. La piscine Jean-Guimier reste, de loin, la solution la plus adéquate pour qui veut se rafraîchir sans mettre en danger et déranger le quotidien de ses voisins.

Visionnez ce clip du rappeur Youssoupha, prônant le respect des mesures de sécurité autour des bouches à incendie.