Questions-réponses : le stationnement

  • Y aura-t-il suffisamment de places de parking  ?

Les parkings en surface, majoritaires aujourd'hui, vont être diminués afin de libérer de l'espace. Les futures places de stationnement seront situées dans les sous-sol des bâtiments neufs pour tous les locataires. En complément, des stationnements en surface permettront d'accueillir les visiteurs dans le futur quartier.

  • Combien de places de parkings seront proposés par logement ?

La conformité avec le Plan Local d'Urbanisme de Romainville sera respectée. Il prévoit que : pour les T1, aucune place n'est demandée, pour les T2, T3 et T4 un minimum de 0,5 place par logement et pour les T5, un minimum de 0,8 place par logement.
A l'heure actuelle, seulement un ménage sur deux dispose d'un véhicule à Romainville. Le plan de déplacement urbain d'Ile-de-France impose moins d'un parking par logement (la norme est de 0,6). De plus, le renforcement des transports en commun (ligne 11) va permettre de limiter le nombre de voitures.

  • Les parkings en sous-sol ne sont-ils pas source d’insécurité ?

Un parking ne présente pas les mêmes problématiques qu'une cave. Les fonctionnements et fréquentations sont très différents. Ces parkings seront protégés, avec des codes d’accès et des vigik.