La démolition du château a démarré

Lancées par la Région, les opérations de déconstruction du château de Romainville ont débuté début avril.

La démolition du château est évoquée depuis plusieurs années à Romainville. Après divers reports, les travaux ont débuté. Des experts sont venus préparer et installer le chantier (protection des pavés, débroussaillage, carottages, etc.). En ce qui concerne les opérations de déconstruction en tant que telles, elles seront lancées mi-avril.

Sauf imprévus, la fin des travaux est annoncée pour fin mai. Sécurité oblige, le chantier sera clôturé et interdit au public.

Le risque de trouver de l’amiante, qui n’est pas avéré et reste limité, doit être pris en compte. D’où la mise en place de mesures de protection pour l’environnement et pour les salariés du chantier. Il est ainsi prévu des opérations de fixation des matériaux au moyen de gros brumisateurs de type canons à neige, envoyant des particules très fines d’eau permettant de fixer les poussières. A savoir : ces particules d’eau ressemblent elles-mêmes à de la poussière. Toujours dans un souci de prévention, des surveillances relatives aux fibres amiantes seront réalisées tout au long du chantier par un laboratoire.

Comme le souhaite la Ville, le Syndicat mixte (qui gère l’Île de loisirs de la Corniche des Forts) et la Région (propriétaire du lieu) ont demandé à l’entreprise chargée de la démolition de récupérer certains éléments, dans la mesure du possible : des tomettes, deux escaliers, trois cheminées, et éventuellement des bibliothèques et autres boiseries.

L’entreprise, qui s’est engagée à faire de son mieux, a cependant émis un avis réservé en fonction de l’accessibilité.