1 - L'Hôtel de Ville

L'Hôtel-de-Ville a été inauguré le 20 décembre 1873 par le maire de l'époque, Émile Genevoix.

BOUGE DANS TA VILLE
Boucle des parcs - Boucle du centre
Repère n°1

 

La construction de la mairie de Romainville, pour laquelle le Duc de Noailles, propriétaire du château, vend un emplacement en 1829, ne démarre qu'après la partition de 1867 avec Les Lilas et la guerre de 1870. La Municipalité sollicite l’architecte Paul-Emile Lequeux. Il réalise une mairie-école de facture néo-classique, une belle bâtisse de trois étages dont l'entrée est encadrée de pilastres et colonnes doriques. L'entrée donne sur un vestibule d'où s'élève un escalier monumental, lui aussi encadré de colonnes doriques. Le bâtiment est inauguré le 20 décembre 1873 par le maire de l'époque, Émile Genevoix.

Trente ans après, en 1905, l 'architecte Henri Viet est chargé de l'agrandir. Il construit deux ailes, tronquées à la hauteur du deuxième étage et, à l'est, une salle des fêtes dont le décor est effectué par le peintre Jean-Joseph Enders.  Au centre de cette salle se dresse une cheminée monumentale, surmontée de deux statues allégoriques symbolisant la Cité ; un buste occupe le médaillon central.

En 1917, le peintre Maton-Wicart réalise quatre panneaux, peints directement sur le mur, pour la salle des mariages (La Promenade des fiancés, L’Entrevue, Le Mariage et La Famille).

La mairie est une nouvelle fois agrandie en 1963 par la construction d'une aile s'ouvrant sur l'avenue Paul-Vaillant Couturier, pour accueillir les services administratifs.

Enfin, en 1993, la cheminée est décorée d’un médaillon central avec une vue du château de Romainville d’après un dessin du 18e siècle.