Une nouvelle carte scolaire pour 2017

Après un an d'étude et de concertation, le Conseil municipal a adopté le 14 décembre 2016 la nouvelle carte scolaire, qui entrera en vigueur en 2017.

Pourquoi une nouvelle carte scolaire ?

Inchangée depuis 2005 la carte scolaire, la refonte de la carte scolaire pour 2017 doit permettre d'améliorer les conditions d'accueil des élèves. Elle anticipe les évolutions démographiques et vise à répartir les élèves en fonction des capacités d'accueil et en adéquation avec les locaux.

Romainville compte actuellement 14 écoles, 7 maternelles et 7 élémentaires, qui accueillent 2864 élèves.

Cette nouvelle carte scolaire a été élaborée autour de 3 objectifs

  • scolariser les élèves maternels et élémentaires au plus près de leur lieu de résidence,

  • renforcer la mixité sociale

  • garantir une offre éducative équitable en quantité et qualité afin d’éviter les phénomènes de choix d’école et d’évitement.

Télécharger la nouvelle carte scolaire

Une démarche concertée avec les acteurs éducatifs du territoire

 

Définie avec l'inspecteur de l’Éducation nationale, la démarche de la modification de la carte scolaire a été conduite sur une année en associant les acteurs éducatifs afin de préparer de manière optimale les rentrées scolaires à venir et de garantir au niveau local équité et transparence.

Un groupe de travail, regroupant directions scolaires, enseignants, parents d’élèves et membres du conseil citoyen constitué, s'est réuni à plusieurs reprises afin d’identifier les indicateurs permettant de mesurer la mixité sociale à l’école ainsi que les leviers pour la favoriser. Le groupe de travail a également été associé à l’élaboration des propositions concrètes de modification de la carte scolaire.

Le 5 décembre 2016, une réunion publique a permis d'informer largement les parents en amont de son application.

Ce qui va changer pour la rentrée 2017

Quels sont les enfants concernés :

  • Dès janvier 2017 : tous les nouveaux inscrits en cours d'année scolaire

  • A partir de septembre 2017 : tous les élèves qui entreront en petite section et en CP et tous les nouveaux inscrits

Les élèves déjà scolarisés à Romainville et qui entreront en moyenne section, grande section, CE1, CE2, CM1 et CM2, ne changeront pas d’école.
Les parents pourront néanmoins demander un regroupement de fratrie dans le secteur de la nouvelle carte scolaire.

 

Les dates à retenir :

  • Inscriptions petite section : du 2 janvier au 4 mars 2017

  • Affectations des élèves résidents dans les « secteurs flottants » et dans le secteur Maryse-Bastié/Péri/PVC : commission fin mars 2017

  • Demandes de dérogations : jusqu'au 21 avril 2017

     

Une gestion optimale et active du patrimoine scolaire

L'éducation, priorité de la municipalité, fait l'objet depuis de nombreuses années d'une démarche volontaire et anticipatrice de développement du patrimoine scolaire. Entre 2015 et 2019 ce sont 42 classes qui seront livrées.

– Des extensions d’établissements ont été réalisées : un bâtiment de 2 classes au sein de l'école maternelle Charcot inauguré en 2015, l'aménagement d'une nouvelle classe au sein de l'école Véronique et Florestan, une extension de 6 classes au sein du groupe scolaire Marcel Cachin en 2016.

  • Deux groupes scolaires à venir

    • La réalisation du pôle éducatif Maryse Bastié au sein du quartier Youri-Gagarine comprendra 22 classes (maternelles et élémentaires) pour la rentrée 2017

    • La création d'une école primaire de 11 classes dans le secteur des Bas-Pays pour la rentrée 2019.

A partir de l'étude réalisée par le cabinet Opéris sur l'évolution des effectifs dans les années à venir la ville a pu conforter ses projections et anticiper la réalisation des équipements scolaires nécessaires pour garantir un parcours éducatifs complet à tous les jeunes Romainvillois.

Le Conseil Départemental et la Région Ile De France, saisis par la ville étudient la création d'un nouveau collège et d'un Lycée d'enseignement général.

Un suivi continu de la démarche

Un enrichissement permanent de la carte scolaire sera assuré par le groupe de travail comprenant l'ensemble des acteurs de la communauté éducative afin de poursuivre et intensifier les leviers favorisant la mixité sociale.

Des actions ciblées seront proposées pour l'ensemble des établissements. En ce sens, dès 2017, des travaux d'embellissement seront engagés sur le groupe scolaire Marcel-Cachin.